Marseille : le MIN des Arnavaux fête les fruits et légumes frais

Le marché des Arnavaux de Marseille a récemment reçu des élèves des élèves des écoles du 14e dans le cadre de la « fête des légumes frais ». Pour les enfants, c’est une occasion de découvrir les saveurs fruitières du terroir et surtout d’avoir un meilleur aperçu sur la production locale dont peut être fier le marché des Arnavaux. Le sud de la France est d’ailleurs un des premiers producteurs de fruits et légumes du pays.

Des stands tenus par des étudiants en diététiques

Quand des étudiants expliquent à des élèves les bienfaits des fruits et légumes frais, cela donne un moment de partage et de convivialité. Les stands étaient tenus par des étudiants en BTS diététique. Ceux-ci leur proposaient des animations autour de la découverte de fruits et légumes à travers les différents sens. Au niveau du marché des Arnavaux, c’est plus de 250 producteurs qui viennent échanger leurs fruits et légumes. Au total, c’est plus de 280.000 tonnes de produits qui ont transité dans le MIN durant l’année 2016.

Au sein de ce vaste marché, le groupe Canavese qui échange de nombreux autres fruits et légumes, mais qui s’est spécialisé dans la banane. Il détient surtout une production de 70.000 hectares en Côte-d’Ivoire qui lui appartiennent. Difficile alors d’imaginer les enfants du primaire au milieu de tout cela. Et pourtant, l’idée est d’encourager les enfants à consommer des fruits et légumes dès leur plus jeune âge afin d’éviter les carences en vitamines.

Une mission

Pour le responsable de la communication du MIN, Fatima Makboule-Barriol, cette fête revêt d’un intérêt encore plus particulier à Marseille. En effet, le marché est situé en plein cœur des Arnavaux et il est clair qu’il y a une véritable mission envers les enfants.

À ses yeux, le Min fait partie intégrante des activités du quartier et elle estime qu’il y a un véritable lien entre les habitants et le marché. Elle affirme surtout que le marché n’est pas là pour s’enrichir, mais pour encourager surtout la population à consommer les produits du terroir et à booster la productivité locale. Pour les autorités, travailler avec le MIN est obligatoire afin de développer l’import et l’export de fruits et légumes frais dans la métropole Aix-Marseille.

En effet, il faut dire que certains petits producteurs subsistent à travers le marché et viennent vendre eux-mêmes leur production. Le marché des Arnavaux est alors une véritable opportunité économique.

Marseille : le MIN des Arnavaux fête les fruits et légumes frais